ENSEIGNEMENT DE SPECIALITE

PREMIERE ET TERMINALE SERIE L ARTS

 

 

Pour suivre cet enseignement en première, il est très fortement conseillé d’avoir participé à l’enseignement facultatif seconde. Cependant, les élèves littéraires motivés par une pratique du théâtre peuvent rejoindre l’enseignement de spécialité en première sans parcours théâtral préalable ; ce qui sera impossible pour la classe de terminale.

 

HORAIRES

4 heures + 1 heure par semaine en Première et en Terminale dispensées par un professeur de lettres habilité à enseigner le « Théâtre - Expression Dramatique » et un artiste intervenant, dont le travail est repéré par la DRAC.

 

QUALITES REQUISES

La charge de travail et d’investissement personnel est importante du fait dune double formation, théorique, pratique, dispensée en 5 heures.

  • Il faut des élèves sérieux, capables de se responsabiliser, de développer une relative autonomie dans le travail.
  • Il faut aussi que l’équipe puisse compter sur eux (disponibilité - fiabilité)

 

OBJECTIFS

  • ·         Former le spectateur par la fréquentation des spectacles (12 environ)
  • ·         Donner une culture théâtrale (historique, esthétique, théorique…)
  • ·         Poursuivre et approfondir la formation pratique
  • ·         Développer le sens artistique, la créativité
  • ·         Apprendre la recherche artistique
  • ·         Développer une réflexion approfondie sur les textes à travers une démarche spécifiquement théâtrale 
  • ·         En première : participer au processus de création et présenter un travail en mai après 4 jours de répétition

 

 

EVALUATION AU BACCALAUREAT EN FIN DE PARCOURS : TERMINALE

 

Epreuve obligatoire, coefficient 6

 

  • ·         Un écrit : coefficient 3 - Durée 3h 30

 

2 sujets au choix, mettent en jeu la capacité à confronter texte et mise en scène, et à dégager des choix esthétiques, des enjeux de sens et des partis pris de mise en scène :

  • Ø  L’un à dominante créative aboutissant à des propositions personnelles d’éléments de mise en scène
  • Ø  L’autre à dominante analytique

Les sujets sont en relation avec le programme spécifique de terminale qui est renouvelé en partie chaque année et qui porte sur l’étude de :

3 pièces ou 3 auteurs de théâtre : par exemple, en 2011-2012, Agamemnon d’Eschyle, Hamlet de Shakespeare, L’acte inconnu de Novarina, comprenant éventuellement une thématique large, à laquelle, certaines années, un de ces 3 auteurs peut renvoyer.

 

  • ·         Un oral : coefficient 3 - Durée 30 mn (15mn + 15 mn)

 

  • Ø  Présentation des scènes travaillées
  • Ø  Présentation d’un journal de bord individuel et entretien avec les examinateurs à partir du journal de bord, des scènes présentées et des spectacles
  • Ø  Oral de rattrapage en cas d’échec au baccalauréat :

 

 

 

CONTENUS ET DEMARCHES PEDAGOGIQUES

 

A LA RENCONTRE DU THEATRE - THEORIE ET PRATIQUE

Le travail de plateau associe très étroitement la théorie à la pratique et met les élèves en situation d’expérimenter, de comprendre en même temps que de sentir (pratique réflexive). Les élèves sont abonnés au théâtre, certains spectacles font ensuite l’objet d’une analyse écrite ou d’une discussion. L’orientation donnée est la découverte de pièces contemporaines ou de pièces du répertoire celles des grands auteurs du passé (Eschyle,

 

Tchékhov, Shakespeare, Molière.…) mais aussi la sensibilisation à la création contemporaine dans son ensemble (danse et cirque contemporains).

Les élèves ne doivent pas perdre de vue que le théâtre en option est une discipline à part entière qui mêle pratique et théorie. Les rencontres avec des artistes, mais aussi l’étude des écrits théoriques de grands metteurs en scène français ou étrangers, ne cessent d’augmenter et d’affiner le plaisir pris au théâtre.

 

INITIATION A LA RECHERCHE ARTISTIQUE

On ne se contente jamais de ce qui est produit sur le moment, il faut comprendre que nous soyons toujours dans l’expérimentation avant de fixer une forme. Le spectacle vivant, exige de ne pas faire l’économie d’une recherche artistique, ce qui signifie pour un élève d’accepter l’inconfort de ne pas savoir où l’on va.

Il faut apprendre à chercher, en ouvrant toutes les portes possibles, et apprendre dans le même temps à délimiter un champ de recherche.

 

UN PARTENARIAT AVEC DES COMEDIENS, DES METTEURS EN SCENE

L’enseignement de l’option obligatoire est assuré en partenariat privilégié avec des compagnies associées à l’option dont les artistes intervenants poursuivent une démarche active dans la création contemporaine.

Dans chaque groupe, les artistes (metteurs en scène et comédiens professionnels) sont chargés d’un certain nombre de séances de travail pratique. La fréquence et les modalités de ces interventions sont définies en début d’année avec le professeur en charge de l’option en fonction des possibilités de la compagnie. En option de spécialité, ce sont 85 et 100 heures de formation avec un professionnel en première et terminale.

La richesse essentielle de cette section repose sur cette démarche. L’intervenant comédien-metteur en

scène apporte sa contribution professionnelle dans le processus de création artistique des élèves.

Les adultes (professeur de lettres-théâtre et l’artiste ) prennent en charge le groupe dans une démarche de partenariat Education Nationale/Ministère de la Culture à laquelle les élèves sont conviés pour y associer leur

propre créativité.

 

LE SPECTACLE EN MILIEU SCOLAIRE

La pratique du théâtre en option au lycée repose sur des textes d’auteurs contemporains ou classiques.

 

PAS DE STARS

Il n’est pas question en option de former des acteurs mais d’approcher l’univers de la création tout en développant l’esprit critique qui aura pu s’exercer par la pratique du théâtre au plateau et la fréquentation de spectacles.

L’horaire hebdomadaire de l’enseignement de spécialité comme celui de l’option facultative ne suffit absolument pas pour aller vers une représentation publique de type professionnel, d’autant qu’il faut aussi consacrer du temps à la préparation de l’écrit du baccalauréat en spécialité de Terminale.

Bien que la vocation de l’option ne soit pas de produire des spectacles, le travail des élèves fait l’objet d’une présentation en public au Palace, à Périgueux (rue Bodin).

 

ACTIVITES HORS TEMPS SCOLAIRE : SORTIES SPECTACLES OBLIGATOIRES

Les élèves sont dans l’obligation d’assister à des représentations durant leur parcours en option. Pour ce faire, l’abonnement théâtre constitue à la fois un support et le prolongement pédagogique des cours . Elles sont validées par le Conseil d’Administration et coûtent aux familles :

En première et terminale de spécialité : 50 euros en moyenne pour 12 spectacles environ + un voyage à Paris avec un ou deux spectacles et deux musées parisiens dont le coût est précisé tous les ans.

Les tarifs des abonnements sont précisés en début d’année et payables d’avance.

 

  • En début d’année scolaire, la programmation des sorties spectacles de chaque niveau d’enseignement est communiquée aux familles et fait l’objet d’une demande d’autorisation individuelle élève.
  • Ces spectacles se déroulent en différents lieux de l’agglomération périgourdine entre 19h et 23h, de la région Aquitaine (sortie à Bordeaux sur une soirée ou une journée)
  • Les élèves demi-pensionnaires ou externes rejoignent le lieu du spectacle puis leur domicile, par leurs propres moyens ou avec le concours de leur responsable légal ; les internes sont conduits du lycée au lieu du spectacle par un surveillant.
  • La liste de spectacles pourra être complétée en cours d’année : chaque sortie supplémentaire fait alors l’objet d’une demande d’autorisation individuelle élève spécifique.

 

 

BULLETINS TRIMESTRIELS, L’EVALUATION : COMMENT INTERPRETER LES ALTERNANCES DE NOTES DE PRATIQUE ET DE THEORIE

Les élèves sont évalués en pratique et en théorie (exposés en première, sujets type bac pour la terminale, analyses de spectacles pour tous) dès le premier trimestre.

Conformément aux prescriptions du baccalauréat l’échelle de notes jusqu’à 20 est utilisée, en théorie comme en pratique.

 

 

ET APRES ?

L’orientation est celle offerte aux élèves de terminale littéraire, à savoir tout parcours hors médecine et études scientifiques

Elle peut se concrétiser entre autres par :

  • Une classe préparatoire aux grandes écoles (Hypokhâgne et khâgne)
  • Des études en Sciences politiques
  • Un IUT de journalisme
  • Une école de commerce
  • Une Université (Lettres, Langues, Histoire-Géographie, Histoire des arts, Psychologie, Droit…) et un concours administratif (professeur certifié ou agrégé, professeurs des écoles, fonction publique territoriale…)
  • Une Ecole de théâtre (Ecole Nationale ou Conservatoire Supérieur des arts dramatiques, parcours conseillé après un conservatoire de Région)

 

 

 

 

 

MODALITES COMMUNES DE MISE EN ŒUVRE SECONDE –PREMIERE ET TERMINALE –SERIES ES – L – S – STG UN OUTIL SUR PLACE

Le lycée Laure Gatet possède une salle de théâtre, qui est équipée d’une structure technique (plateau, régie son et lumière, locaux pourles costumes et les décors).